SOUDURE ALU & INOX

NC Créations maîtrise tous les types de soudage :

LA BRASURE : 

La plupart des métaux peuvent être brasés à la seule condition que leur température de point de fusion soit supérieure à celle du métal d'apport :

  • - La brasure tendre à l'étain requiert une température de fusion de 200 °C environ et permet un assemblage à faible résistance mécanique sur la plupart des métaux.

- La brasure forte à l'argent, au cuivre ou à l'aluminium requiert une température de fusion de 600 °C à 900 °C, et permet un assemblage à forte résistance mécanique sur la plupart des métaux à l'exception de ceux à bas point de fusion : étain, plomb, zinc, etc.


LA SOUDURE PAR POINT

La soudure par point est une méthode de soudage utilisant le principe de la soudure par résistance à électrode non fusible où l'élévation de température pour obtenir le point de fusion du métal s'ajoute à une forte pression mécanique.

Deux électrodes de cuivre non fusibles compriment les pièces de métal à souder l'une contre l'autre puis les font traverser par un courant de très forte intensité (quelques milliers à quelques dizaines de milliers d'ampères).

soudure

Le court circuit électrique au point de contact des deux pièces métalliques créé la fusion du métal en une à deux secondes pour un temps de passage du courant électrique de quelques dixièmes de seconde seulement.

La soudure par point est largement utilisée pour assembler les tôles entre elles (construction automobile notamment), car la brièveté de l'opération et la localisation précise du point de soudure entre les électrodes sous pression limitent la déformation des tôles lors de la soudure.

 


 LA SOUDURE SEMI AUTOMATIQUE (MIG/MAG)

La soudure MIG/MAG utilise un fil continu de soudage et ajoute un gaz de protection.

Selon si le gaz protecteur est inerte ou actif durant la fusion on parlera de soudure MIG ou de soudure MAG.

- MIG : (Metal Inert Gaz) : un gaz inerte est propulsé sur la soudure en cours (Argon ou Hélium) ;
- MAG (Metal Active Gaz) : un gaz actif concourt à la qualité de la soudure (mélange Argon/CO2 ou Argon/oxygène).

 

Dans la soudure MIG/MAG, plutôt que de produire un laitier protecteur par la fonte de l'enrobage d'une électrode enrobée (SOUDURE A L'ARC), c'est un gaz de protection (inerte ou actif) qui protège le bain de fusion de l'oxydation produite par l'air ambiant.

Ce type de soudure convient aux aciers de fine à forte épaisseur et aux fontes d'acier.

 

 


LA SOUDURE TIG

la soudure TIG remplace le fil fusible par une électrode non fusible en conservant l'avantage de la protection de la zone de soudage sous un gaz de protection.

L'électrode non fusible est en tungstène et le gaz utilisé en protection est obligatoirement un gaz inerte d'où le nom de soudure TIG pour (Tungsten Inert Gas). Puisque l'électrode est non fusible, la soudure TIG nécessite l'apport de métal.

Ce procédé de soudure est le plus difficile à maîtriser car il demande une grande finesse dans l'exécution de la soudure comme maintenir l'électrode à quelques millimètres de la pièce sans jamais la toucher tout en amenant le métal d'apport …

 

Le poste TIG permet de souder l'acier, l'inox et l'aluminium